Le Raid Nature Pont d’Arc : comment Marc a participé !

Marc et Julien en plein trail

Alors voilà, il fallait que j’en parle ici. Mon homme a participé dimanche dernier au Raid Nature Pont d’Arc et il a fait un excellent chrono. Comme il a toute mon estime, je lui dédie cet article 😉

Qu’est-ce que le Raid Nature Pont d’Arc ?

Tous mes lecteurs n’étant pas ardéchois, et tous les Ardéchois ne connaissant pas forcément cet évènement sportif d’envergure nationale (les concurrents viennent de partout, même si majoritairement ils sont ardéchois ou drômois), voici qui devrait répondre à la question de base du lecteur désarçonné : le Raid Nature Pont d’Arc c’est quoi ?

Eh bien, cher lecteur, il s’agit d’une course par équipe de 2 personnes ayant lieu tous les ans en Ardèche à proximité de Vallon Pont d’Arc depuis 1999. Elle combine un prologue de course à pied, un trail beaucoup plus long au milieu des paysages enchanteurs de la région, une épreuve en canoë biplace où il s’agit de descendre les Gorges de l’Ardèche sur un tronçon déterminé, et une épreuve de VTT pour casser les pattes de ceux qui ont subsisté jusque-là.  En réalité, il y a même 3 courses : le parcours Raid, le parcours Aventure (tout aussi difficile mais en général plus long) et le Kid Raid 07 qui permet à un adulte de participer en équipe avec un enfant ayant de 10 à 15 ans.

Et là, je vois tout de suite la question que vous allez me poser : alors, tu as couru avec ton homme ? Et bien non ! Je ne suis pas assez sportive pour ça :P. Marc a couru avec un de ses collègues de travail, Julien. Ils se sont entraînés dur tous les 2 pour faire bonne figure cette année. En fait, Marc a découvert la course l’année dernière, et il est tombé amoureux (de la course, hein, pas de Julien !). Du coup, il voulait absolument participer cette année. Ce qu’il a fait.

La course de Marc

Evidemment, je suis sa première fan, et je me suis donc postée à un point stratégique pour pouvoir l’encourager. Précisément, je me suis installée sur la plage du Creps juste avant l’épreuve du canoë. Puis, j’ai essayé de bouger pour l’encourager à d’autres étapes du parcours mais c’était compliqué. Heureusement, il m’a bien vue à son passage, et ça lui a redonné du courage pour le reste de l’épreuve.

Marc et Julien étaient inscrits en parcours Raid Nature, qui faisait tout de même en cette belle année 2019  la bagatelle de 43,7 km avec un dénivelé de 1 385 mètres. Marc était le capitaine tandis que Julien était l’équipier, mais en réalité, cela n’a aucune importance, il faut que le binôme au complet dépasse la ligne d’arrivée pour que son temps soit homologué.

Donc les 2 amis partent au top départ du village de Salavas à 10 h le dimanche 21 avril. Ils doivent d’abord affronter le prologue de 9 km avec un dénivelé de 350 m. Déjà le début n’est pas facile, mais pour 2 gars entraînés comme eux, ce n’est pas ce qui posait le plus de difficultés. Puis ils s’attaquent à l’épreuve de canoë qui va de Salavas à Chames. Les canoës sont prêtés par l’organisation ainsi que le matériel qui va avec. C’est sans doute l’un des moments les plus compliqués techniquement parce que Marc et Julien n’ont pas pu s’entraîner autant qu’ils l’auraient voulu. Ensuite, ils enchaînent avec le trail autour du site d’escalade de la Fontgarnide. « Là, ça a été dur » m’a ensuite confié Marc. « J’ai vraiment senti la difficulté, mais Julien était dans un état encore pire que le mien, ce qui m’a laissé le temps de souffler un peu pour l’attendre ». Enfin, ils ont atteint le parc à vélos. Là, le matériel appartient aux coureurs, et le cyclisme, c’est le point fort de mon équipe de choc ! Il reste tout de même 24 km à parcourir avec un dénivelé de 600 m. Ce n’est pas le moment de relâcher.

Au final, Marc et Julien passent la ligne d’arrivée dans un temps d’un peu plus de 4 heures, ce qui est très honorable face aux champions qui se présentaient. Je suis fière d’eux et surtout de Marc bien sûr ! Merci à tous les bénévoles qui ont organisé cette très belle journée de course (ils étaient 200 auxquels il faut rajouter 40 pompiers et 10 gendarmes). Ils ont été géniaux et nous ont permis ainsi qu’aux 800 autres participants de passer une super journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.