Rando dans les Gorges de la Sainte Baume

Marc à l'assaut des Gorges de la Sainte Baume

Cela fait longtemps que j’ai envie de vous parler un peu plus de ma vie, même si ce n’est pas le but principal de ce blog qui s’intéresse avant tout à ce beau pays d’Ardèche que j’ai envie de vous faire découvrir 😉 Mais vu le temps au beau fixe du mois de février dernier, nous en avons profité pour sortir un peu et nous adonner à l’une de nos activités préférées : la randonnée.

Au départ de Saint-Montan

Depuis Aubenas, nous avons mis environ une heure avec notre vieille 206 pour arriver au village de Saint-Montan d’où part la randonnée que nous visions. Au fait, je ne vous l’ai pas encore dit (à part dans le titre, haha) mais nous avons décidé ce jour-là de nous attaquer aux fameuses Gorges de la Sainte-Baume. Cela fait longtemps que Greg (un ami de Marc) nous en parlait, et nous avons voulu aller voir par nous-mêmes. Du coup, voilà, on s’est retrouvés avec Marc et le petit à Saint-Montan en début d’après-midi un dimanche de plein soleil. Heureusement, nous avions notre porte-bébé de randonnée, car le petit n’est pas encore assez grand pour marcher tout seul durant des heures (il n’a que 2 ans et demi). On s’est relayés avec Marc pour le porter tout au long des 3 heures que dure la randonnée. Enfin, c’est surtout lui qui s’en est chargé, parce que moi j’étais trop fatiguée :P.

Pour reprendre le fil de mon récit, nous avons donc débuté le parcours à Saint-Montan. C’est un charmant petit village médiéval qui dispose de monuments anciens restaurés, et qui comprend encore les ruines d’une ancienne forteresse. Il avait été laissé à l’abandon, mais en 1969, des Ardéchois se sont mobilisés pour le sauver. Au fil des années, le bourg fortifié a repris vie grâce à des milliers de bénévoles parfois venus de très loin pour travailler sur le projet en utilisant les techniques du Moyen-Âge. Je trouve cette histoire magnifique. C’est pour ça que je vous la raconte. Une telle solidarité, ça me donne des frissons 😉.

Vers la grotte de l’Ermite

A partir du village, nous avons rejoint la route des Gorges et pris la direction de la chapelle. Le sentier est ensuite balisé pour le plus grand plaisir de tous les randonneurs. Nous avons contourné la falaise qui est apparemment également un site d’escalade. Puis ça a commencé à faire mal aux cuisses. Du coup, j’ai laissé le petit à Marc qui l’a gardé sur le dos durant tout le reste de la rando. En effet, le chemin monte à un rythme soutenu avec beaucoup de pierres. Nous sommes arrivés à la croix, puis nous avons pris le sentier qui mène à la maison de l’ermite.

La grotte de l’ermite est vraiment remarquable, tant et si bien qu’on se demande pourquoi la rando s’appelle les Gorges de la Sainte Baume et pas La Grotte de l’Ermite. Cet homme retiré du monde avait semble-t-il ses aises dans le rocher avec une habitation qui comporte un étage. Vous pouvez signer un livre d’or attestant que vous êtes bien passé le voir. Le petit a voulu faire un dessin mais nous l’en avons empêché. Nous n’aurions pas aimé qu’il raye les petits mots des autres voyageurs.

Bref, ensuite, nous sommes revenus sur nos pas. Puis nous avons continué le chemin jusqu’au hameau de Larnas. C’est un sympathique village avec de belles maisons en pierres. Moins impressionnant que Saint-Montan mais tout de même très charmant ! Puis ce fut le retour vers Saint-Montan. Et là, la descente a été très dure ! On a dû s’arrêter plusieurs fois car la descente est encore plus terrible que la montée et Marc n’en pouvait plus. Sinon, le petit était à moitié endormi. Heureusement, le porte-bébé est très confortable.

Finalement, on est revenus à la voiture fatigués mais heureux. La balade est superbe, je vous la recommande !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.